Sushi Shop sous pavillon polonais De l’électricité dans l’air chez Leclerc

Sushi Shop sous pavillon polonais De l’électricité dans l’air chez Leclerc

– Article rédigé le par - 247

Jolie success-story à la française, l’enseigne leader de la restauration rapide japonaise va être rachetée par le groupe polonais AmRest. Pour cette L’info des marques #18, un autre coup de théâtre dans le monde économique : le groupe Leclerc voudrait se lancer sur le marché de l’électricité.

Sushi Shop racheté par AmRest

Sushi Shop a beau être le leader de la restauration rapide japonaise, ce n’est ni un petit génie du Soleil Levant, pas plus qu’un géant américain qui a eu l’idée de se lancer dans la confection des célèbres “California Rolls”, “Spring Rolls” et autres “Sashimi & Tataki”. Cette entreprise a été fondée en 1998 par Grégory Marciano et Hervé Louis, rejoints ensuite en 2006 par Adrien de Schompré.

L’idée novatrice était de proposer des Sushi mais aussi et surtout la livraison à domicile. Une jolie success-story à la française qui a permis à la société, 20 ans plus tard, de compter plus de 160 magasins en Europe puisque la chaîne est aujourd’hui également présente en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, en Italie, en Espagne et en Allemagne.

Même Dubaï et Londres disposent d’une boutique Sushi Shop. Comme souvent lorsqu’on atteint les sommets, les concurrents font parfois des offres de rachats conséquentes qu’il est difficile de refuser… Sushi Shop va ainsi passer sous pavillon polonais. C’est le groupe AmRest, géant de la restauration implanté à Varsovie, qui a racheté l’enseigne pour 240 millions d’euros.

Selon le journal Les Échos, qui a dévoilé l’information, l'accord conclu entre Sushi Shop et AmRest devrait être finalisé d'ici septembre. Pour les clients, ce changement d'actionnariat ne devrait avoir aucune incidence puisque l’un des co-fondateurs, Grégory Marciano, devrait rester aux manettes de la société. Le sushi étant le deuxième plat à base de poisson préféré par les Français, gageons que le groupe devrait encore bien grandir, en s’installant notamment de plus en plus dans les hypermarchés.

Leclerc va-t-il passer à l’électricité ?

Le géant de la grande distribution se prépare à pénétrer le marché de l’énergie électrique à l’automne. Selon Europe 1 qui a dévoilé l’information, Leclerc compte arriver sur ce marché en cassant les prix : -16 % en moyenne par rapport aux tarifs actuellement sur ce secteur d’activité.

“Je l'affirme l'offre d'E.Leclerc sera la moins chère du marché”, a assuré Michel-Edouard Leclerc, le président du groupement de distributeurs éponyme. Mais la réduction annoncée de consommation ne se verra pas directement sur la facture. L’idée serait ainsi de reverser les réductions en bons d’achat dans ses enseignes.

Optiweb - Agende de Communication Globale
Catégories :