Soldes d’hiver et variés

Soldes d’hiver et variés

A vos démarques du 10 janvier au 20 février

– Article rédigé le par - 413

3, 2, 1 à vos démarques, prêts, partez ! Les soldes d’hiver démarrent ce mercredi 10 janvier et se poursuivront jusqu’au mardi 20 février.

C’est un grand classique dans le domaine du commerce. Même si ils ont pris un petit coup de vieux avec l’avènement d’internet et du commerce en ligne, les soldes restent toujours prisés par les consommateurs soucieux de dénicher quelques bonnes affaires. Ils car, rappelons-le, les soldes se conjuguent au masculin contrairement à la solde qui désigne la rémunération des militaires.

Cette petite mise au point effectuée, il convient de rappeler aussi un peu l’historique de ces soldes pour comprendre leur évolution aujourd’hui. C’est à un certain Simon Mannoury que l’on devrait son invention. Dans son magasin parisien le Petit Saint-Thomas il fut ainsi l’un des premiers commerçants à proposer à ses clients des articles vendus à des prix fixes et clairement affichés. Mais pour se débarrasser des invendus, il eu aussi l’idée de “casser” les prix.

Rapidement, cette façon de commercer fut reprise par les grands magasins en plein essor à l’époque, et désireux de déstocker les anciennes collections pour redonner vie (et prix fort) aux nouvelles. Le Bon Marché, le Printemps, la Samaritaine, les grandes enseignes parisiennes furent ainsi les premières à solder leurs produits quand bon leur semblait. Pour faire face à cet engouement, un cadre législatif a néanmoins été mis en place autour de ces nouvelles pratiques. En 2008, la loi de modernisation de l’économie a ainsi fixé une date nationale pour le début et la fin des soldes mais aussi créé des soldes flottants à plusieurs moments de l’année.

Flottants, d’été, d’hiver et donc variés, ces soldes sont tous soumis à une réglementation fixe. D’après la loi, sont considérées comme soldes les ventes qui, d'une part, sont accompagnées ou précédées de publicité et sont annoncées comme tendant, par une réduction de prix, à l'écoulement accéléré de marchandises en stock et qui, d'autre part, ont lieu durant les périodes définies, pour l'année civile. A savoir deux périodes d'une durée de six semaines chacune, dont les dates et heures de début sont fixées par décret.

Les produits annoncés comme soldés doivent avoir été proposés à la vente et payés depuis au moins un mois à la date de début de la période de soldes considérée. Autre obligation, le prix initial et le rabais doivent être clairement affichés sur le produit. Et le magasin doit aussi réaliser une mise en place qui permet de bien différencier les articles soldés des autres.

Vous voilà paré pour deux mois de fièvre acheteuse. Et si vous n’êtes pas prêts, vous pourrez toujours vous rattraper sur les soldes d’été, du mercredi 27 juin au mardi 7 août 2018.

Optiweb - Agende de Communication Globale
Catégories :