Santé, ça va mieux en le lisant #1

Santé, ça va mieux en le lisant #1

Des sites de vente de médicaments en ligne en infraction La CPAM en campagne contre le mal de dos

– Article rédigé le par - 414

20% des sites de vente de médicaments en ligne en infraction. 

Les sites internet qui vendent des médicaments en ligne sont de plus en plus nombreux. Mais beaucoup d’entre eux, pourtant soumis à une réglementation assez stricte, ne respectent pas les règles de base. Selon l’enquête annuelle de l’association Familles rurales, pas moins de deux tiers de ces sites de vente en ligne de médicaments sans ordonnance, autorisés depuis 2013, sont en infraction. 20% des 43 sites internet observés par cette étude n'affichent pas de logo européen "pourtant obligatoire", 20% ne respectent pas les règles élémentaires du commerce électronique comme le pré-cochage pour l'envoi d'informations commerciales ou le traitement des données personnelles et, plus grave encore, 5% n’affichent même pas la notice des médicaments commandés. L’association, reconnue d’utilité publique et agréée comme association de consommateurs, relève aussi que seuls 72% des sites incriminés obligent à valider la lecture des notices avant l’acte d’achat. Famille rurale assure qu’elle engagera des actions devant la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes si ces sites ne se mettent pas en conformité d’ici l’année prochaine. Les sociétés d’assurance maladie tels GMF, Reunica, Humanis mais aussi la Caisse des Allocations Familiales surveilleront sans doute aussi ce dossier de très près.

Mal de dos, la CPAM en campagne contre le mal du siècle.

 “Mal de dos”, “tour de rein” ou “lombalgie”, quelque que soit le terme employé, on estime à 84% le nombre de personnes qui se sont déjà plaint du mal au dos. Appelé sans doute à juste raison la mal du siècle, ce mal de dos n’est pourtant souvent pas trop grave et peut guérir en quelques jours. C’est en ce sens que la CPAM a lancé en fin d’année une campagne afin d’informer le public et lui fournir des solutions pour se soulager. A la base, la caisse primaire d’assurance maladie en donne une évidente : le mouvement, autrement dit le maintien ou la reprise d’une activité physique. Effectivement, les douleurs trouvant le plus souvent leurs origines dans des lésions bénignes des muscles ou des ligaments qui assurent le soutien et le fonctionnement de la colonne vertébrale, le simple fait de bouger renforcer les muscles et évite que d’autres lombalgies ne surviennent. Dans un fascicule distribué dans le cadre de cette campagne, la CPAM propose quatre exercices simples à faire à la maison. Il suffit de prendre 10 minutes tout au plus le matin.

 - Relaxation : étendu, le dos bien plaqué au sol, les jambes fléchies reposant sur l'assise d'une chaise, les mains croisées derrière la tête.

 - Assouplissement : agenouillé, assis sur les talons, le dos enroulé, le front contre le sol et encadré par les coudes, les avant-bras reposant au sol.

 - Etirement : à quatre pattes, creusez le dos en relevant la tête sur une inspiration. Ensuite, arrondissez le dos en soufflant et en regardant vos genoux. Alternez les deux positions d'étirement du dos autant de fois que vous le souhaitez, jusqu'à en ressentir les bienfaits.

 - Etirement et renforcement musculaire : sur un tapis, allongé sur le dos, les jambes fléchies, les pieds à plat sur le sol, les bras croisés derrière la tête. Ramener les genoux vers les épaules en soufflant, les mains ne poussent pas la tête en avant et le dos reste collé au sol. Maintenir la position six secondes et alterner avec six secondes de repos.


Optiweb - Agende de Communication Globale
Catégories :