Ikea lance une collection “zen” et yoga Des VTC façon Uber jouent la carte 100% féminine

Ikea lance une collection “zen” et yoga Des VTC façon Uber jouent la carte 100% féminine

– Article rédigé le par - 255

Stress, angoisse, le géant du meuble et de la décoration Ikea a décidé de vous aider en lançant une collection à la mode yoga. Egalement au programme de cet info des marques #9, la multiplication des services de VTC qui n’emploient que du personnel féminin et McDo qui automatise de plus en plus sa production.

Ikea propose une nouvelle gamme façon yoga

Si le géant du meuble suédois n’hésite pas à se faire une place dans le monde connecté, en témoigne les enceintes intelligentes qu’il propose en magasin, Ikea vous invite aussi à vous déconnecter avec une pause yogo. Entre deux étagères Kallax ou Billy, le géant suédois vient ainsi de mettre en place dans ses magasins la gamme Hjärtelig.

Sous ce nom (qui signifie “chaleureux” en suédois), une nouvelle collection sous le signe de la décontraction et de la quiétude avec une multitude de produits (brique de yoga, tapis, coussins, bougies parfumées…) tous plus zen les uns que les autres. Autant de pièces fabriquées à partir de matières responsables, à l'image d’un sac de yoga, en 100% coton recyclé.

Des plateformes VTC à la mode Uber 100% féminine

Shebah, FemiTaxi, Lady Driver ou encore Safr, ces plateformes n’ont pas pour seul point commun de proposer des courses en VTC (Voiture de transport avec chauffeur) sur le modèle Uber. Elles sont aussi 100% féminines. En Australie, aux Etats-Unis ou encore au Brésil ces services de transport proposés par des femmes, et réservés uniquement à des femmes, se multiplient.

Profitant de la popularité d’Uber, elles visent ce marché en jouant essentiellement sur la sécurité après des faits divers mettant en cause des chauffeurs peu scrupuleux accusés de harcèlement, voire d’agressions sexuelles. Ces délits ont donc incité des femmes à créer des “Uber pour femmes”, tel Shebah, en Australie. ou Lady Driver au Brésil.

De plus en plus de McDo, de moins en moins de salariés

Le géant de la restauration rapide a dévoilé les résultats du premier trimestre 2018, en hausse de 22% par rapport au trimestre précédent. Des résultats (g)astronomiques dûs sans doute à son développement toujours plus importants à travers le monde où le roi du fast food dispose déjà de 37 000 franchises et compte en ouvrir 1 000 de plus en 2018.

En revanche, le nombre d’embauches n’est pas exponentielle, bien au contraire. Comme la majorité des grandes entreprises, le géant américain automatise de plus en plus sa production. De fait, alors qu’elle comptait quelque 440 000 salariés en 2012, l’enseigne McDonald’s ne dénombre plus que 235 000 salariés en 2017. Une tendance qui devrait durer quand on sait que la société va sans doute développer des distributeurs de Big Mac aux Etats-Unis.

Optiweb - Agende de Communication Globale
Catégories :