Banque carte bleue, chèque, prélèvement… comment faire opposition?

Écrit le 2021-06-28 15:32:24

Banque - Assurance - Mutuelle

Volée ou tout simplement perdue, ne pas retrouver sa carte bleue se transforme vite en angoisse pour son titulaire. Et encore plus pour les seniors qui se sentent souvent perdus face à toutes les formalités à remplir pour éviter les actions frauduleuses. Pas d'affolement, en gardant son calme, en prenant tout de même le temps de réfléchir et chercher si l’on ne l’a pas tout simplement égarée, il suffit de suivre de simples démarches pour éviter les déconvenues. Et ce, pour les oppositions à la carte bleue comme pour les chéquiers ou encore les prélèvements. Dans tous les cas de figure, faire opposition à un chèque, une carte bancaire ou un prélèvement est une procédure obligatoire pour invalider l’utilisation du mode de paiement. Généralement, il n’y a pas ou peu de frais d’opposition et cette démarche si elle est réalisée rapidement, permettant même d’être remboursée sur d’éventuels retraits ou achats.

Carte bancaire, chéquier... 5 conseils d’utilisation

En cas de perte, de vol, d'utilisation frauduleuse de votre carte ou de votre chéquier, ou de leurs données, ou encore si votre carte n'est pas restituée lors d'un retrait, il faut faire immédiatement opposition. Mais afin d’éviter stress et angoisse quelques gestes simples et une utilisation raisonnée sont conseillés.

- Ne prêtez jamais votre carte ou votre chéquier, même à vos proches et vérifiez régulièrement qu’ils sont en votre possession.
- Gardez votre code personnel secret et apprenez-le par cœur pour éviter de le noter. Ne le communiquez jamais ni par téléphone, ni par mail.
- Lorsque vous composez votre code, veillez à le faire à l’abri des regards indiscrets. N’hésitez pas à cacher le clavier du terminal, du distributeur ou du téléphone avec votre main.
- Lorsque vous effectuez des paiements sur internet, privilégiez les sites sécurisés reconnaissables grâce à leur adresse “https” et au petit cadenas présent sur la page.
- Vérifiez régulièrement vos relevés de compte pour identifier toute opération qui pourrait être frauduleuse.

Comment faire opposition à une carte bancaire ?

Faire opposition à une carte bancaire doit être assez rapide si on a un doute fort de vol ou de perte et que ce moyen de paiement tombe entre de mauvaises mains. En effet, la carte bancaire est l’outil de paiement le plus utilisé en France. Or, il n’est parfois pas nécessaire de détenir le code à quatre chiffres pour s’en servir, notamment avec le paiement sans contact ou des achats sur internet.

Pour faire opposition à une carte bancaire, certaines banques (notamment en ligne) proposent une procédure d'opposition ponctuelle, histoire de se donner le temps de retrouver la carte égarée. Mais c’est souvent la procédure d'opposition irréversible, qui annule directement la validité de la carte bleue qui est utilisée. Cette opposition s’effectue en contactant un numéro d’opposition par téléphone au 0 892 705 705. Ce numéro est surtaxé (0.35 € / min + coût d’un appel classique). Il est ouvert 24h/24 et 7j/7.

Outre ce serveur interbancaire avec un numéro d’opposition unique valable pour quasiment toutes les banques, vous pouvez aussi appeler le service client de votre banque personnelle. Il vous est généralement communiqué lorsque vous souscrivez à une carte bancaire mais vous pouvez retrouver en fin d’article les numéros de téléphone d’urgence des principaux organismes bancaires en France. 

Lorsque vous ferez opposition, il vous sera généralement demandé le numéro à 16 chiffres de votre carte et sa date d'expiration. Cette information n’est pas obligatoire mais facilitera la recherche et permettra surtout d'accélérer l’opposition.

Enfin, en cas de vol ou d’utilisation frauduleuse de votre carte, il est vivement conseillé de déposer plainte au commissariat. De même, certains organismes bancaires stipulent dans leur contrat  l’obligation de confirmer l’opposition par un courrier recommandé avec accusé de réception adressé à la banque ou par un passage au guichet de l’établissement.

Une fois l'opposition effectuée, il ne vous reste plus qu’à demander l’obtention d’une nouvelle carte puisque l’opération est irréversible. Les délais sont différents selon les banques mais souvent assez rapides (trois quatre jours).

Comment faire opposition à un chèque ?

Le chèque reste un moyen de paiement encore très utilisé en France. Valable un an et huit jours après son émission, son titulaire peut faire opposition à un ou plusieurs chèques en cas de vol ou de perte du chéquier, et en cas d'utilisation frauduleuse (modification du montant, imitation de signature). Il est à noter que si vous êtes le bénéficiaire d’un chèque que vous avez égaré, vous ne pouvez pas faire opposition, c’est à l’émetteur de faire cette démarche.

En résumé, l’opposition au paiement d'un chèque peut être fondée sur l’un des quatre motifs suivants :

- La perte ;
- Le vol ;
- L’utilisation frauduleuse du chèque (falsification ou contrefaçon du chèque) ;
- La procédure de sauvegarde, le redressement ou la liquidation judiciaire du bénéficiaire ;

Ces motifs sont prévus par la loi et vous devez les respecter sous peine de sanctions (5 ans d’emprisonnement et 375 000 euros d’amende). Par exemple, il est interdit de faire opposition à un chèque si vous êtes déçu par le produit que vous avez acheté.

Dans les cas de figure légaux, comme pour les cartes bancaires, vous pouvez faire opposition à un chèque via un numéro d’opposition unique, au Centre national d'appels pour les chèques perdus ou volés (CNACPV). Il s’agit du numéro 0 892 683 208.

Il est également possible d’appeler le numéro d’urgence de sa banque en ligne. Ces numéros d’urgence sont quasiment tout le temps les mêmes que pour les oppositions à la carte bancaire. Vous trouverez ces principaux numéros en toute fin d’article.

Comme pour l’opposition à la carte bancaire, il est primordial, en cas de vol ou d’opération frauduleuse causé par des spammeurs, de déposer une plainte au commissariat, ainsi que de valider votre demande d’opposition auprès de votre banque sous 48 heures. Un envoi en recommandé, même s’il n’est pas obligatoire, vous permettra de conserver une preuve de votre opposition. Sans réponse de la part du commissariat, vous pouvez toujours essayer de vous venger, spammer les spammeurs en quelques étapes très simples.

Comment faire opposition à un prélèvement ?

Si vous rencontrez un problème de prélèvement (déjà effectué ou automatique), notamment après un achat sur le web, vous pouvez là encore demander une opposition en contactant le service client de votre banque par téléphone (voir tous les numéros d’urgence en fin d’article), par mail ou par courrier recommandé. 

Carte bancaire, chèque… quels sont les remboursements ?

Les banques procèdent généralement au remboursement pour l’utilisation d’une carte bancaire ou d’un chèque juste avant l’opposition. Elles seront en revanche moins compréhensibles en cas d’utilisation du code secret pour une carte bancaire. En fait, ces remboursements varient selon les motifs de l’opposition et des assurances souscrites avec l’organisme bancaire.

Carte bancaire, chèque… quels sont les frais d’opposition ?

Les frais d’opposition pour une carte bancaire ou un chéquier varient selon les établissements. Souvent gratuits, ils s'élèvent rarement au-delà de 15 euros. Pour connaître les tarifs appliqués par votre banque, vous pouvez consulter la FAQ (Foire Aux Questions) de votre banque où ces informations sont généralement indiquées.

Pour le remboursement d’un prélèvement automatique auquel vous avez fait opposition, vous devez informer votre banque par accusé de réception (en ligne ou par courrier), laquelle accèdera à votre requête selon les assurances souscrites avec l’organisme bancaire.

Opposition, les numéros d’urgence des principaux organismes bancaires

La Banque Postale

Par téléphone en France 09 69 39 99 98 (service gratuit + prix d’appel)
Par téléphone depuis l'étranger + 33 9 69 39 99 98 (service gratuit + prix d’un appel international vers la France)

AXA Banque

Par téléphone en France : 01 71 25 93 99  (service gratuit + prix d’appel)

CIC

Par téléphone en France : 03 88 39 85 78, n° non surtaxé, coût selon opérateur (24 heures sur 24 et 7 jours sur 7)
Par téléphone depuis l'étranger : (+33) 3 88 39 85 78, n° non surtaxé, coût selon opérateur (24 heures sur 24 et 7 jours sur 7)

Crédit Agricole

Par téléphone en France : 09 69 39 92 91 (prix d'un appel local), disponible et à 7j/7 et 24h/24.
Par téléphone depuis l'étranger : (+33) 9 69 39 92 91 (prix d'un appel local), disponible et à 7j/7 et 24h/24.

Crédit Mutuel

Par téléphone en France : 03 88 40 10 00, n° non surtaxé, coût selon opérateur, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7
Par téléphone depuis l'étranger : (+33) 3 88 40 10 00, n° non surtaxé, coût selon opérateur, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7

Banque Populaire

Numéro unique depuis la France métropolitaine, l'outre-mer et l'étranger : 01 77 86 24 24

Caisse d’Epargne

Depuis la France 09 69 36 39 39 24h/24 et 7j/7. Appel non surtaxé, coût selon votre opérateur.
Depuis l’étranger : 00 33 9 69 36 39 39 24h/24 et 7j/7. Appel non surtaxé, coût selon votre opérateur.

BNP Paribas

Par téléphone en France : Centre d'opposition BNP Paribas au 3477* (Service gratuit + prix appel) et suivez les instructions pour faire opposition
Par téléphone depuis l'étranger : (00 33) 1 40 14 44 00 service gratuit + prix d'un appel)

BPE

Par téléphone en France : 02 98 28 42 28

Société Générale

Par téléphone en France : 09 69 39 77 77

Orange Bank

Par téléphone en France : +33 (0)9 69 32 82 88 (Appel non surtaxé)

Rothschild Martin Maurel

Par téléphone en France : 03 88 39 85 78 (numéro non surtaxé + coût selon opérateur). 24h/24 et 7j/7.
Par téléphone depuis l'étranger : (+33) 3 88 39 85 78 (numéro non surtaxé + coût selon opérateur). 24h/24 et 7j/7.

Crédit Coopératif

Pour les particuliers 

Par téléphone en France : 0 969 391 066 (24h/24 et 7j/7)
Par téléphone depuis l'étranger : +33 969 391 066 (24h/24 et 7j/7) 

Pour les personnes morales

Par téléphone en France : 0 144 782 525 (24h/24 et 7j/7)
Par téléphone depuis l'étranger : +33 144 782 525 (24h/24 et 7j/7) 

Crédit Mutuel de Bretagne

Par téléphone en France : 02 98 28 42 28 (ouvert 24h/24 et 7j/7)
Par téléphone depuis l'étranger : +33 2 98 28 42 28 depuis l'étranger  (ouvert 24h/24 et 7j/7).

Carrefour Banque

Par téléphone en France  : 0 806 060 601 (appel gratuit) et dites "Opposition Carte".

Banque Bami

Par téléphone en France : 03 88 39 85 78 (numéro non surtaxé et coût selon opérateur)
Par téléphone depuis l'étranger : 00 33 3 88 39 85 78 (numéro non surtaxé et coût selon opérateur)

Banque Pouyanne

Par téléphone en France : 03 88 39 85 78 (Appel non surtaxé) 24h/24 et 7 jours / 7
Par téléphone depuis l'étranger : 00 33 3 88 39 85 78 

Chaabi Banque

Depuis Paris au 01 49 37 80 34
Depuis la province au 02 54 54 67 25
Depuis l’étranger au +33 2 54 54 67 25

Banque Courtois

Pour la Visa Premier

Par téléphone en France : +33 (0)9 69 32 20 07
Par téléphone depuis l'étranger : 00 33 9 69 32 20 07

Pour la Visa Platinum

Par téléphone en France : +33 (0)1 83 77 08 08
Par téléphone depuis l'étranger : 00 33 1 83 77 08 08

Pour la Visa Infinite

Par téléphone en France : +33 (0)1 47 92 41 59
Par téléphone depuis l'étranger : 00 33 1 47 92 41 59

Banque de Savoie

Par téléphone en France : 01 49 37 80 34 (0,15 € la minute)
Par téléphone depuis l'étranger : +33 1 49 37 80 34

Banque Chalus

Par téléphone en France : 0 969 399 885 (prix d'un appel local), disponible 7j/7 et 24h/24.
Par téléphone depuis l'étranger :  (+33) 9 69 399 885

Crédit du Maroc

Par téléphone en France : +212 05 22 437 437 disponible 7j/7, 24h/24 :

BCGE

Cartes BCGE et Maestro : 058 211 21 00
Carte Visa ou MasterCard BCGE : 058 958 83 83 - 24h/24
Carte Swiss Bankers : 031 710 12 15

BTP Banque

Par téléphone en France : Centre d'opposition de BTP Banque au 0969 391 066
Par téléphone depuis l'étranger : : 0033 969 391 066