Amazon entre innovation et vintage

Amazon entre innovation et vintage

– Article rédigé le par - 171

Géant du commerce en ligne, Amazon, créée en 1994 par le désormais milliardaire Jeff Bezos ne cesse de grandir. Et pas que dans la vente sur internet. Le groupe s’est attaqué notamment au secteur des magasins physiques en ouvrant un supermarché dans la ville de son siège, à Seattle, dans l’Etat de Washington. Mais pas n’importe quel supermarché.

Un magasin sans caisse ni paiement à la sortie, une supérette “intelligente” censée supprimer les files d’attente… Baptisé Amazon Go, cette supérette ce fonctionne à l'aide de multiples caméras qui détectent ce que les clients (qui ont préalablement téléchargé une application dédiée) retirent des rayons. La facture est ensuite envoyée par email au client.

Après une période de test qui s’avèrent visiblement concluant, le groupe va ouvrir cet automne un second Amazon Go, toujours à Seattle, véritable plaque tournante du secteur de la technologie, dont l'aire métropolitaine accueille les sièges sociaux de d’Amazon mais aussi de Microsoft. Comme dans le premier, il sera possible de saisir des articles et de sortir sans passer par la caisse mais ce deuxième Amazon Go sera beaucoup plus grand avec 280 mètres carrés contre 170 pour le premier. Cette innovation arrivera-t-elle chez nous bientôt ? Pas sûr si l’on en croit les sondages réalisés dernièrement.

Selon l’un d’eux mené par Opinion Way, 60% des uagers français ne se sentent pas prêts à consommer ainsi. Pour deux Français sur trois, l’achat en magasin reste le mode privilégié.

De la supérette intelligente au retour du catalogue de Noël

Ce constat, Amazon le connaît. Et toujours prêt à dévorer la concurrence, le groupe de Jeff Bezos multiplie les innovations à tous les niveaux. L’innovation et les nouveaux modes de consommations prennent du temps à accrocher les clients ? Qu’importe, le groupe américain sait aussi passer en mode vintage pour les attirer… Le géant de l'e-commerce va ainsi reprendre une des techniques marketing de base des chaînes de magasins physiques : le bon vieux catalogue papier.

Après la crise de Toys ‘R' Us aux États-Unis, Amazon n’a pas tardé pour occuper le champ libre. Ainsi, selon le site Bloomberg (groupe américain spécialisé notamment dans l'information économique et financière), Amazon envisagerait de concevoir un catalogue de jouets pour les fêtes de fin d'année. Le célèbre catalogue de Noël que tous les enfants dévorent avec gourmandise avant de faire leur lettre à Santa Claus.

Pour Amazon, ce pourrait être un nouveau jackpot en perspective avec des millions de commandes à la clé. Pour preuve, l’an dernier, Toy ‘R' Us a généré près de 6,5 milliards de dollars de ventes aux États-Unis !

Optiweb - Agende de Communication Globale
Catégories :